Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka "Urban ballet", ou la rencontre des styles

Dokumentuaren akzioak

"Urban ballet", ou la rencontre des styles

Egilea
Antoinette Paoli
Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2009/04/22

La scène de Bayonne poursuit avec exigence son engagement à faire découvrir les chorégraphes les plus talentueux, venus aussi bien de l'Hexagone, d'Europe et des Etas-Unis.

Imprégnée de l'essence du hip-hop, Urban Ballet est une chorégraphie servie par dix danseurs éblouissants. Avec un égal talent, leurs corps épousent les notes de Ravel, Vivaldi, Xenakis ou Franck II Louise. En découlent des univers chorégraphiques saisissants et contrastés, traductions de la pluralité culturelle qui irrigue les villes et nourrit le travail d'Anthony Egéa.

Issu de la culture hip-hop depuis les années 80, Antony s'attache à créer des ponts entre la rigoureuse danse classique et la folie des breakdancers. A l'image de son parcours, Anthony Égéa ne cesse d'inventer une gestuelle hybride qui lui est propre : «je travaille sur le métissage, c'est un milk-shake», déclare Anthony dans un grand éclat de rire. Cela dit, le chorégraphe souligne la rigueur et les codes propres à chaque style.

4 actes, 4 visions du corps

A l'instar du ballet classique, Urban Ballet se compose de quatre actes qui donnent à voir quatre incarnations du corps. Pris en étau par le collectif, chaque interprète tente d'exprimer une singularité artistique par une danse qui se libère peu à peu : «dans cette création j'ai voulu aborder la solitude, l'homogénéité, la déstructuration et la liberté.»

Derrière les concepts, c'est la sensualité, l'instinct et la spontanéité qui guident le chorégraphe : «je travaille à même la peau et les os, je sculpte les corps à l'état brut ; les danseurs ne se cachent pas derrière des costumes» conclut Antony.

Prix des places : 30, 27, 15 euros.

Réservations : 05 59 59 07 27

p011_ph1.jpg

Dokumentuaren akzioak