Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Une sacrée gageure

Dokumentuaren akzioak

Une sacrée gageure

Pier Pol Berzaitz propose une fresque paysanne vue au travers de la figure de Jean Errecart

Egilea
A.M.B.
Komunikabidea
Sud Ouest
Tokia
Saint-Palais
Mota
Albistea
Data
2009/11/07

Ce fut une époque marquée par une véritable révolution des esprits, des méthodes et des moyens, mais aussi victime de l'exode de nombreuses forces vives vers un ailleurs supposé plus riant. « Je voudrais faire quelque chose pour ces petits villages qui se vident » disait Jean Errecart, fils de paysan (1909-1971) originaire d'Orègue parvenu à devenir un grand acteur du renouveau : modernisation de l'agriculture, combat pour la reconnaissance des droits des métayers...

« Devoir de mémoire »

Au sortir de la guerre de 39-45, l'homme fit campagne (à vélo) pour un siège au Conseil général, avant de se retrouver député puis sénateur des Pyrénées-Atlantiques (dans les rangs du MRP, Mouvement républicain populaire) comme le rappelle Elena Phagaburu (elle aussi originaire d'Orègue) dans la biographie qu'elle a consacrée au personnage.

La biographie a servi de trame au spectacle présenté ce week-end à Saint-Palais, dont le commanditaire n'est autre que le lycée agricole portant le nom de Jean Errecart. L'homme, bien sûr, croyait aux vertus de la connaissance et de la formation. Le président du conseil d'administration du lycée Errecart, Jean-Pierre Goity, lui, est persuadé qu'une société s'honore en s'acquittant du devoir de mémoire qui lui incombe.

L'initiative, on le voit bien, revêt un caractère qui, dans un sens, dépasse largement celui des planches pures. L'exprimer par le biais, de la danse et du chant, en compagnie d'artistes tels que le pianiste Karlos Gimenez et ses musiciens est une sacrée gageure.

Spectacles ce soir à 21 heures et demain à 17 heures, salle Airetik, à Saint-Palais.

L'homme de terrain qui ouvrit de nombreux sillons. (PHOTO DR)
L'homme de terrain qui ouvrit de nombreux sillons. (PHOTO DR)

Dokumentuaren akzioak