Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Un appel aux sens visuels et sonores au travers du patrimoine

Dokumentuaren akzioak

Un appel aux sens visuels et sonores au travers du patrimoine

“Ces sons qui nous habitent”, ou l’identité sonore d’un village. Des instants rares saisis au vol, un quotidien qui semble anodin à force de familiarité… Le projet de la compagnie des Syrtes démarre en 2011. Pour un aboutissement aujourd’hui autour d’une exposition sonore, mais également visuelle, au gré des recoins du village d’Ahetze, installée jusqu’au 20 janvier prochain.
Egilea
C.V
Komunikabidea
Le Journal Du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2012/12/26
Lotura
Le Journal Du Pays Basque
À l’origine, une commande passée à la compagnie des Syrtes par le service culturel de la Communauté de communes Sud Pays Basque. La compagnie des Syrtes est implantée à Ciboure et réunit en son sein des artistes de toutes disciplines. Elle regroupe pour ce projet Jean-Philippe Leremboure, Corinne Lallemand et Paxkal Indo.
Une année durant, et avec la complicité des Aheztar, la compagnie a effectué la collecte des sons au rythme des événements de la vie du village. Un collectage sonore rapidement enrichi d’un visuel, “l’image donnant à ‘voir’ le son, incitant le spectateur à imaginer le paysage sonore dont elle est issue”. Une grande partie de cette collecte était réalisée lors de l’accueil en résidence de création jeune public de la troupe Athénor. En effet, la Communauté de communes invitait la compagnie des Syrtes à recevoir la troupe nantaise durant la saison 2011-2012. L’occasion de proposer un panel d’activités culturelles aux Aheztar, parmi lesquelles une performance artistique de Bruno Aguerre, une sieste sonore, un spectacle musical, deux ateliers d’écriture. L’exposition résultant de ces collaborations, de ces pérégrinations, d’un vagabondage, part ainsi en redécouverte de notre quotidien que l’on estime souvent anodin. “Un grand champion de main nue qui tire sa révérence, des enfants dans l’intimité d’une crèche ou incrédules à la vue d’un danseur se roulant dans la peinture…” Autant d’instants saisis sur le vif et aujourd’hui disséminés en divers points du village. Passage de l’école, mairie, salle d’Arbonne, salle des associations, place du fronton : le patrimoine vient aux habitants, les invite à redécouvrir leur quotidien et leur environnement familier.
p011_ph01.jpg

Dokumentuaren akzioak