Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Trois siècles de Kaskarot à Ustaritz

Dokumentuaren akzioak

Trois siècles de Kaskarot à Ustaritz

La neuvième édition du festival Hartzaro débute ce soir avec une conférence-débat sur les Kaskarot

Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2005/02/04

Jusqu’à mardi prochain, qui est aussi le mardi gras, la danse sera à l’honneur dans une foule d’animations de tout type pour fêter le réveil de l’ours, la tradition carnavalesque et, dans la foulée, brûler Zan Pantzar.Point d’orgue de ces six jours de fêtes, le spectacle Hartza Iguzki qui réunira samedi (à 18h) une centaine de danseurs et de musiciens, mais aussi la compagnie Biez Bat ou Kossiwa, dont la chorégraphe d’origine congolaise Flora Thefaine présentera, samedi également (21h), Plissé soleil.Mais avant de goûter aux créations métissées, le festival mettra à l’honneur les Kaskarot d’Ustaritz qui, depuis près de trois siècles, défilent en cortège dans le village pour célébrer le carnaval.Le festival s’ouvrira ce soir avec une conférence débat animée par Thierry Truffaut. Ce spécialiste des carnavals du Pays Basque et d’ailleurs, titulaire d’un DEA de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris ­option Anthropologie et Ethnologie va présenter, sous forme de film-conférence, "120 ans de Kaskarots à Ustaritz". Auteur de nombreux ouvrages sur les carnavals en Pays Basque, Thierry Truffaut va s’appuyer sur les travaux réalisés par M. Guilcher (chercheur du CNRS) à Ustaritz dans les années 60, ainsi que sur des témoignages plus récents collectés pour cette conférence. Quant aux Kaskarot, elles défileront ce dimanche, dans les règles de cette tradition séculaire maintenue pratiquement sans interruption, ce dimanche au quartier Hiribehere et dans le bourg d’Ustaritz. Il faut dire que l’association organisatrice du festival, Errobiko Kaskarotak, est aussi l’association la plus importante de la commune avec plus de 400 membres actifs. Créée en 1968 avec le groupe de danses Izartxo, Errobiko Kaskarotak développe ses activités autour de la danse et la musique, avec une école de danses traditionnelles de 150 enfants, la plus importante du Pays Basque, une école de musique de 120 élèves, des cours de danses traditionnelles pour 65 adultes. Mais l’association s’occupe aussi d’organiser des spectacles, et prend en charge des groupes se produisant en concerts.C’est aussi Errobiko Kaskarotak qui organisera le Zan Pantzar de mardi.Pour la neuvième année consécutive, Errobiko Kaskarotak organise le festival Hartzaro et les créations qui tournent autour. Plus de 300 de ses membres y participent, à un quelconque niveau de son organisation.

Dokumentuaren akzioak