Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Toute l'énergie de Lur Sagar

Dokumentuaren akzioak

Toute l'énergie de Lur Sagar

Egilea
Jean Sébastien Mora
Komunikabidea
Le journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2008/11/21

Ils danseront au cours de cette soirée, les créations de danse contemporaine de trois chorégraphes réputés et reconnus : Gael Domenger, Christophe Garcia et surtout Itzik Galili.

Dantza Elkartea permet à ces jeunes danseurs, âgés de 18 à 22 ans, de renforcer leurs expériences de la scène, mais les aide aussi, au cours de l'année, dans l'obtention de bourses du gouvernement d'Euskadi et de la députation de Gipuzkoa. Choisis sur leur compétence en danse classique et leur répertoire, ils proviennent de tous les pays d'Europe.

Enthousiasme et style

Bourrés d'énergie et d'enthousiasme, ces futurs professionnels débuteront cette soirée de danse contemporaine Lur Sagar par un duo sensible et hypnotique du Biarrot Gael Domenger. Baptisé Jaar Eden, «cette chorégraphie met en scène deux danseurs à la recherche de la source du Jaar Eden, le fleuve qui arrose l'Éden» nous explique le jeune chorégraphe de Biarritz «une exploration qui les incite à remettre en question le quotidien, leurs émotions, leur mémoire, ainsi que leur corps et leur propre rapport avec l'autre».

La soirée se poursuit par un trio décalé écrit par le franco-québécois Christophe Garcia. Connu du public biarrot, il fit, jusqu'en juin 2008, partie prenante de l'équipe de direction du Dantzaz-B.B.J, en tant que chorégraphe et maître de ballet.

Final incontournable

Et enfin un final puissant sur les fameux chants de l'Argentine Mercedes Sosa dont s'est emparé, avec magie et force, le très célèbre chorégraphe hollandais Itzik Galili.

Né à Tel Aviv en Israël, il compte une cinquantaine de créations à son actif, dont certaines primées au niveau international comme : The Butterfly Effect en 1992 qui lui a valu le Prix Public à l'International Competition for Choreographers ; en 1994 pour sa contribution à la culture néerlandaise, il gagne le Final Sélection Culture Award.

Sa création de samedi soir intitulée Earth Apples a donné le nom de la soirée de samedi Lur Sagar. Et ce n'est pas un hasard s'il collabore avec Dantzaz Kompania, Itzik Galili reconnaît l'importance d'encourager le développement des talents naissants dans sa propre compagnie. Il dirige ses danseurs pour qu'ils deviennent des «penseurs indépendants» et des «créateurs individuels». Il n'hésite pas dès lors à inclure le travail de jeunes chorégraphes dans sa programmation.

Samedi 22 novembre, Lur Sagar 12-18 E à 20 h 30 Colisée Biarritz, libre 10h-19h.

p10_ph001.jpg

Dokumentuaren akzioak