Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Thierry Truffaut, pour un livre de référence sur les carnavals

Dokumentuaren akzioak

Thierry Truffaut, pour un livre de référence sur les carnavals

Le docteur en ethnologie et en anthropologie publie un ouvrage sur les carnavals après 30 ans d’études

Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2005/11/30

Voilà près de trente ans qu’il cavale de village en village, en quête "des clés pour comprendre le carnaval du vieux monde des Basques et ses apparentés avec les vieilles traditions européennes ou pyrénéennes". Plus encore, cet ancien disciple de Barandiaran "essaye de démontrer que ce ne sont pas des fêtes qui viennent par hasard". L’illustre chercheur y parvient à force de Baroud, en inscrivant le sens du carnaval dans la vie sociale, dans l’histoire, dans l’affirmation d’une identité. "Le carnaval est une fête identitairement et socialement nécessaire" assène-t-il, en rapportant les propos d’une jeune fille, abertzale et heureuse de partager cette tradition avec tout le village et en basque: "je prends des forces pour toute l’année".



Paraît-il qu’à force d’études et de conférences sur le sujet, son entourage commençait à le presser de consigner sa science dans un ouvrage. Voilà qui est partiellement fait puisque l’imposant ouvrage illustré (366 pages) que viennent de publier les éditions Elkar, s’attarde essentiellement, d’une part, sur les porteurs de cloches (joaldun) et les sauvages (mozorro) dans une vallée montagneuse de Navarre, plus précisément aux alentours du village de Zubieta, et d’autre part sur les traditions carnavalesques en Labourd. Mais dans Joaldun et kaskarot - des carnavals en Pays Basque, il y a tout de même largement de quoi faire le tour du sujet.



D’autant que pour Thierry Truffaut, déjà heureux signataire "de près de mille pages dans différentes revues", il s’agissait de donner une forme universitaire à cet ouvrage appelé à faire référence. Il a donc repris des cours, à l’école des hautes études de Paris. Pour autant, ce livre précis n’en est pas barbant et soustrait davantage au récit d’un homme de terrain qui est aussi à l’origine du revivalisme du Joaldun et de la tradition carnavalesque.

Dokumentuaren akzioak