Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Temps d’aimer : Claverie remplace Malandain

Dokumentuaren akzioak

Temps d’aimer : Claverie remplace Malandain

L’ancien directeur de Biarritz Culture prend la tête du Temps d’aimer

Komunikabidea
Le Journal
Mota
Albistea
Data
2004/09/17

Au cours d’une conférence de presse donnée hier pour présenter les nouvelles perspectives du festival, le président de Biarritz Culture, Jakes Abeberry a assuré qu’il ne s’agissait pas d’une "rupture" mais plutôt d’une continuité. Il a également évoqué des changements au festival la Cita "dans les jours qui viennent" et au sein du festival photo Terre d’Image le 24 septembre prochain, date du Conseil municipal biarrot qui rendra officiel le retrait du projet mené par Claude Nori.



Thierry Malandain pour sa part a expliqué son retrait par "un travail considérable", un manque de disponibilité et un rôle de directeur parfois "un peu préjudiciable pour le centre chorégraphique". "Il ne s’agit pas d’un désav¦u mais de trop de boulot" a-t-il expliqué. Du reste, il a souligné sa complicité avec Filgi Claverie et l’a assuré de son soutien pour la prochaine édition du festival de danse.



En marge du bilan du festival, qui devrait avoir lieu lundi, Jakes Abeberry a évoqué le devenir d’un festival "assez singulier", dont le prestige est disproportionné au budget. "Un tour de force avec nos petits moyens" a t-il expliqué en avançant le chiffre de 500 000 euros, trois fois moins que le festival de danse de Cannes. Un problème que Thierry Malandain s’est même amusé à tourner en opportunité pour les méninges, histoire de ne pas se contenter de facilités et de partir à la recherche des perles rares.



Pas sûr que cela rassure Filgi Claverie. Les organisateurs du festival ont évoqué des solutions pour augmenter le budget, non pas vers la ville de Biarritz, qui va devoir faire face à des budgets de fonctionnement plus importants avec la création du centre des musiques amplifiées, de la médiathèque ou de la maison de la photo, mais plutôt en cherchant des "passerelles avec la Région".



"Peut-être même un objectif au sud" a indiqué Filgi Claverie en réponse aux questions de l’assistance qui considérait que le festival est unique, également jusqu’à Bilbao. Le responsable des relations de Ballet Biarritz avec le Pays Basque sud se donne le temps de la réflexion.

Dokumentuaren akzioak