Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Soka : des échanges à travers la danse

Dokumentuaren akzioak

Soka : des échanges à travers la danse

Komunikabidea
Le journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2009/06/19

Un lien unit Jon Maya et Pantxika Telleria, la danse. Mais elle les différencie aussi, l'un s'attachant à la danse traditionnelle et l'autre à la danse contemporaine. Et Soka, spectacle de danse de rue, devient un mélange entre deux langages chorégraphiques, tout en gardant chacun ses particularités. Partis de la sokadantza, ils l'ont déstructuré et y ont mêlé quelques pas d'improvisation et la chorégraphie est née. C'est ainsi que l'on peut retrouver des pas de l'aurresku saupoudrés de regards, de gestuelles provenant de la danse classique. À ce propos, I. Maya ajoute que P. Telleria a justement apporté «cette profondeur de la danse», profondeur que la danse traditionnelle a quelque peu perdue.

Soka est une création entre deux créateurs et des interprètes mais c'est aussi un projet qui a permis aux deux compagnies de multiplier les représentations au Pays Basque sud pour l'une et au Pays Basque nord pour l'autre. Et les deux chorégraphes s'accordent à dire qu'une porte s'est ouverte et a entraîné la rupture «d'une frontière psychologique».

En première partie de ce spectacle, des enfants entre 5 et 7 ans présenteront Pinpirinak eta Pottokak, création issue des ateliers annuels dirigés par P. Telleria .

p012_ph02.jpg

Dokumentuaren akzioak