Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Retour à la barre

Dokumentuaren akzioak

Retour à la barre

Thierry Malandain a concocté le programme de la 19e édition qui s'ouvre vendredi

Egilea
Camille Boulongne
Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2009/09/09

Le directeur et chorégraphe du Centre chorégraphique national Ballet Biarritz a retenu 27 compagnies des plus contemporaines aux plus classiques avec huit premières françaises. Sans oublier des scènes ouvertes, expositions, stages, projections de documentaires et installations (1).

« Je n'ai pas fait la programmation que selon mes attentes, assure le directeur artistique, fervent défenseur du néoclassique. J'ai évidemment choisi certains spectacles parce que je les aime et d'autres parce qu'ils méritent d'être vus. Je ne cherche pas à être branché. Je cherche à la fois à contenter le public et à faire parler du festival au niveau international en présentant des choses jamais vues. C'est un équilibre compliqué à trouver. »

Équilibre compliqué

Suède, Danemark, Pays-Bas, Allemagne, les pays nordiques qui cultivent le néoclassique ont ainsi la part belle avec la venue exceptionnelle de compagnies prestigieuses comme le Ballet Royal de l'Opéra de Suède ou le Dansk Danse Theater. Les formations de la région ne sont pas oubliées avec, par exemple, les compagnies bordelaises Hors-Série (« Faut qu'on parle ! ») et Ariadone (« Uchuu Cabaret »), la petite troupe landaise Androphyne (« Faites demi-tour dès que possible ») ou Ertza de Saint-Sébastien (« Zoo - Pizti Trajedunak »).

Pour Thierry Malandain, impossible de mettre l'une ou l'autre en avant. « Dans l'idéal, il faudrait assister à tous les spectacles car la programmation est conçue comme un menu, avec des plats de résistance évidemment,mais aussi des amuse-gueule », explique le directeur artistique.

Grande première dimanche à 11 heures, le chorégraphe animera en personne la première gigabarre du festival, sur le promenoir de la Grande Plage. Jusqu'à présent, elle était confiée à Richard Coudray, l'un des deux maîtres de ballet de Ballet Biarritz. La troupe entame aujourd'hui une grande tournée en Amérique latine avec « Le Sang des étoiles ». L'an prochain, pour les 20 ans du festival, la participation des danseurs biarrots va sans dire, assure Thierry Maladain. Il se penche déjà sur sa programmation. Une création est annoncée.

(1) Programmation complète sur le site du festival www.letempsdaimer.com.

Thierry Malandain assure à nouveau la direction artistique du festival de danse biarrot. (ph. b. lapègue)
Thierry Malandain assure à nouveau la direction artistique du festival de danse biarrot. (ph. b. lapègue)

 

Dokumentuaren akzioak