Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Regards croisés

Dokumentuaren akzioak

Regards croisés

Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2012/01/10
Lotura
Sud Ouest

C'est la deuxième pierre à l'édifice. La première a été posée l'an passé, lorsque le Centre chorégraphique national Malandain Biarritz et le Teatro Victoria Eugenia de Saint-Sébastien ont donné naissance à Ballet T, le premier centre chorégraphique transfrontalier, officialisant ainsi des échanges autour de la danse entre les deux villes. Aujourd'hui, le projet s'étoffe en proposant une première collaboration avec la Fundicion de Bilbao.

Cette collaboration, intitulée « Regards croisés », a pour vocation d'œuvrer en faveur de l'art chorégraphique sur tout le Pays basque. Dans ce cadre-là, et après avoir lancé un appel d'offres l'été dernier auquel ont répondu une dizaine de troupes de danse, deux compagnies vont se produire à Biarritz en cette fin de semaine : celle de Natxo Montero et Organik.

Elles ont été sélectionnées par Gaël Domenger, responsable du Laboratoire de recherche chorégraphique sans frontières de Malandain Ballet. Un laboratoire axé sur la danse contemporaine et ouvert aux adultes amateurs.

« Regards croisés » permettra donc à ces deux compagnies du Pays basque espagnol de venir s'exprimer à travers des répétitions publiques, des ateliers et des représentations. L'idée étant à la fois de les faire connaître, de leur permettre d'être diffusées de ce côté-ci de la frontière mais aussi d'être actrices dans le travail de sensibilisation du public à la danse.

Ateliers et répétitions

Pour commencer, chacune animera un atelier s'adressant à des amateurs, pré-professionnels et professionnels, issus de tous les horizons artistiques. Natxo échangera ce vendredi avec les membres du Laboratoire de recherche sans frontières. Samedi, Organik avec le Centre de formation de danse de Biarritz (CFD) et l'Institut national des sciences appliquées de Toulouse (INSA).

Les deux compagnies donneront également une répétition publique ce vendredi à 19 heures, au studio de la Gare du Midi (entrée libre sur réservation au 05 59 24 67 19).

Puis se produiront au Colisée. Pour Natxo Montero, ce sera ce samedi à 20 h 30 (1) avec la pièce de danse contemporaine « Carni di prima qualita ». Laquelle a été créée en novembre 2010 lors d'une résidence à la Fundicion de Bilbao. Le chorégraphe Natxo Montera se livre ici, avec Patricia Fuentes, à un corps à corps violent. Des chocs, des frôlements, des glissements de peau à différentes vitesses qui génèrent du mouvement et produisent du son à travers les contacts.

La compagnie Organik, dirigée par Natalia Monge, prendra le relais ce dimanche à 18 h 30 (1) avec « Maniatic@s », qui parle à la fois des manies que nous avons et dont nous sommes conscients ou non, et de ce qui nous gêne chez l'autre. Le spectacle allie danse, théâtre, énergie et humour.

Enfin, « Regards croisés » permettra aussi d'assister à une présentation publique, ce dimanche à 16 heures au Casino municipal, du travail réalisé par Gaël Domenger (danse) et Beñat Achiary (musique) avec les étudiants de l'INSA autour de chants afro-américains, occitans et basques sur le courage et l'amour d'après divers poèmes (entrée libre, réservations au 05 59 24 67 19).

M. B.

(1) Plein tarif : 20 euros. Pass plein tarif pour les deux spectacles : 22 euros. Réservations à l'office de tourisme ou sur www.biarritz.fr

Natxo Montero et Patricia Fuentes titillent le corps endormi des spectateurs.

Natxo Montero et Patricia Fuentes titillent le corps endormi des spectateurs. (photo dr)

Dokumentuaren akzioak