Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Petites échappées belles du festival

Dokumentuaren akzioak

Petites échappées belles du festival

Egilea
Céline Musseau
Komunikabidea
Sud-Ouest
Tokia
Biarritz
Mota
Albistea
Data
2011/09/17
Lotura
Sud-Ouest

Le festival prend ses aises cette année, il prend du large et s'accommode du plein air. C'était déjà le cas auparavant, mais il s'agissait de scènes ouvertes, de rencontres avec le public. Elles existent toujours. Mais pour ses 21 ans, le Temps d'aimer s'accorde le droit de sortir des salles, et les propositions extérieures sont de vrais spectacles. Avec de vrais morceaux de nouilles dedans. Comme dans « Spaghetti 2065 », hier sur la place Bellevue, une proposition de SOS danse, compagnie qui s'approprie l'espace public. Et le public.

Direct à la poubelle

Ainsi, cette tentative de rencontre entre deux femmes que tout oppose, l'une cloîtrée dans sa maison, précautionneuse et rigide ; l'autre qui a tout quitté et tente de poser ses valises pas trop loin. On est entre « Dogville » et Sangatte, là où la peur de l'autre et l'enfermement ne mènent pas bien loin. Direct à la poubelle. Là où le micro rappelle un Taser ou un quelconque détecteur, qui sert à tout sauf à donner la parole. Une histoire banale et triste interprétée avec beaucoup de couleurs et d'humour. Au moins 200 personnes étaient là, hier à 13 heures ; autant que sur le parvis du Casino la semaine dernière avec Tango Sumo qui a réussi le pari de figurer une prison sur fond d'océan.

Visiblement, une bonne partie du public biarrot apprécie ces formes aérées, curieux de découvrir d'autres formes, un autre rapport au spectacle, des écritures libérées du carcan frontal traditionnel.

Ce qui ne l'empêchera pas de courir au Colisée, ce soir à 19 heures, pour une escapade aux Caraïbes avec la compagnie Myriam Soulanges. La chorégraphe y propose trois pièces, dont « Alé é rivé », primée au concours chorégraphique Danse Arc-en-ciel. Et deux nouveautés, dont « Hectic Mika talon » qui laisse une large place aux arts plastiques et au chorégraphe marocain Taoufiq Izeddiou.

Yuval Pick, le tout nouveau directeur du CCN de Rilleux la Pape, viendra avec sa Guests company présenter « Score », à 21 heures au Casino. Un retour vers Israël, son pays d'origine, sa langue, sa vie sonore, ses tensions, son urgence. Une urgence qu'il met dans sa danse, comme une mosaïque d'émotions et de sensations.

Renseignements au 05 59 22 20 21 ou sur www.letempsdaimer.com

 « Spaghetti 2065 », hier place Bellevue.  photo camille boulongne

« Spaghetti 2065 », hier place Bellevue. photo camille boulongne

 

Dokumentuaren akzioak