Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Mutxikoak, création et adaptation :"... eh bien dansez maintenant !"

Dokumentuaren akzioak

Mutxikoak, création et adaptation :"... eh bien dansez maintenant !"

Laguna Studios présentent leurs deux nouveaux CD de mutxiko, très novateurs en matière d’actualisation de la tradition

Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2008/03/06

Le premier, Iparraldeko Dantzak, est l’aboutissement d’un projet proposé par Philippe de Ezcurra, accordéoniste qui a effectué des recherches sur les musiques de mutxiko traditionnels pour les revisiter au travers d’instruments actuels, leur offrant une note jazz et un rythme plus actuel. Que les danseurs ne s’effraient pas, tempo et mélodie restent les mêmes et les pas sont annoncés.

Aintzina, le deuxième CD, est le résultat d’une démarche de création. De jeunes compositeurs Sébastien Zamor, Patrick Larralde, Laurent Bidart, et Mixel Aurnague ont créé de nouvelles mélodies pour les exécuter avec les instruments traditionnels : accordéon, txilula, triki.

Les spectateurs découvriront Iparraldeko Dantzak et Aintzina mais aussi les pas de mutxiko retrouvés sur les partitions du 19e siècle. Cousins d’erdizka, eskuin eta ezker, Laso, Pare, Hirux eskuin, Hirux ezker et Jo. Ils auront alors loisir de mettre en pratique durant la deuxième partie de soirée auprès de danseurs confirmés présents dans l’assistance.

Xabi Péry de Laguna Studios souligne "l’effort pour la mise en place technique pour un son et lumière de qualité". Sébastien Zamora, compositeur sur Aintzira se veut lucide : "C’est une proposition que l’on fait au public. Les gens aiment ou pas. Si ils adhèrent, on continuera, sinon on reviendra au traditionnel".

 

Jauzi bat bukatzeko

Parallèlement, à la recherche engagée pour Iparraldeko Dantza par Philippe de Escurra, Laguna Studios ont réalisé un travail pédagogique de rédaction d’un livre de partition pour accordéon. Xabi Péry constate que"beaucoup de jeunes apprennent l’accordéon mais n’ont pas l’occasion de jouer devant un public, faute de partitions. Il a fallu noter tous les doigtés d’une trentaine de mutxiko pour que ces jeunes puissent apprendre les airs et les jouer le dimanche sur les places des villages".

Un autre projet devrait voir le jour pour le Biltzar de Sare, le 24 mars prochain : Bodarin, qui est un mélange de flamenco et de danse basque.

 

Ú Mutxikoak d’hier et d’aujourd’hui

Samedi 8 mars à 20h30 à Louhoussoa. Entrée 10 euros, Gratuit pour les moins de 16 ans