Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka La dernière danse

Dokumentuaren akzioak

La dernière danse

Le monde de la danse a perdu l’un des siens, dimanche. Koldo Zabala avait 79 ans.

La danse était sa passion. Jusqu'au bout, Koldo Zabaza aura continué à transmettre son savoir aux jeunes générations. Mais la maladie l'a rattrapé. Souffrant d'un rein, le chorégraphe et danseur biarrot s'est éteint ce dimanche à l'hôpital de Bayonne.
Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2014/07/15
Lotura
Sud Ouest

Lui-même avait commencé à danser en tant que membre des juniors de Pinpiriñak et des enfants du Ballet basque Oldarra. Mordu de danse académique, il s'est alors inscrit à l'école de Gina Bartissol, avant de partir au Conservatoire national supérieur de danse à Paris où il fut pris sous l'aile d'Yves Brieux-Ustaritz. Diplômé du CNSD, Koldo Zabala intègre alors le Ballet classique de Bordeaux. Puis il revient à Biarritz s'occuper du Ballet Oldarra où il transmet son savoir à des générations. C'est à lui aussi que l'on doit l'ouverture de la filière danse classique au conservatoire de Bayonne.

En 2011 encore

En 2011, à la faveur d'un spectacle de Mizel Théret, Koldo Zabala monte sur scène dans « Je me souviens », un spectacle émouvant qu'il partage avec Jean Nesprias et Philippe Oyhamburu. « À nos âges, la tête comprend les mouvements demandés, le corps beaucoup moins, dit-il alors. Et interpréter son propre personnage, vivre une création de l'intérieur, c'est une épreuve physique et intellectuelle. Je suis très heureux d'avoir fait cette expérience. »

La dernière danse

 

Koldo Zabala était il y a peu sur scène dans un spectacle de Mizel Théret, avec Jean Nesprias et Philippe Oyhamburu.

© Photo

 

arch. so

Dokumentuaren akzioak