Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Danse dans les bois

Dokumentuaren akzioak

Danse dans les bois

Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2012/02/10
Lotura
Sud Ouest

Un grand garçon et une petite fille, peut-être un frère et une sœur, cheminent dans une forêt d'images projetées. Accompagnés d'un lapin, ils sont les danseurs d'une poésie visuelle mystérieuse et féerique. Ils traversent une nature tantôt lointaine, tantôt proche, peuplée d'animaux sauvages. Des ours du Kamtchatka, des biches des Vosges, des tourterelles de Turquie… Légers comme des oiseaux, ils vont danser la bagarre des ours, confondre les plumes et la neige, regarder les bêtes féroces passer et compter les étoiles filantes.

Les images de Vincent Munier, photographe animalier (www.vincentmunier.com) dégagent une poésie rare. Elles peuvent amener à songer que les endroits qu'il photographie n'existent pas, que ces contrées sont imaginaires.

Punk et lapin, même danse

Ces photos, associées à l'énergie de la danse, donnent à ressentir l'enfance dans la nature, la rêverie dans une forêt. Permettre aux enfants de songer sur ces images, c'est leur donner la possibilité de garder un rapport vivant à leur façon d'être, entre imaginaire et réalité.

Le pogo est le style de danse des punks, où tout le monde saute de façon désordonnée en se bousculant, plus ou moins en rythme avec la musique. Ici un garçon, une fille, deux amis, un frère et une sœur, accompagnés d'un adorable petit lapin au pelage cendré, un vrai petit lapin, s'inventent leur pogo à eux. Une danse voyageuse peuplée des plus jolies bestioles de la nature. Ils sautent, roulent, s'enlacent, se culbutent joyeusement. « Pogo » donne à voir comment, à partir d'un jeu de cour de récréation, une danse se fabrique. La chorégraphie festive et sensible mêle acrobatie, passages au sol, portés, suspendus pour un pogo enchanteur et merveilleux.

Florence Bernad, la metteur en scène, en observant les enfants et les animaux dans des contextes de jeu, a trouvé des points communs entre leurs bagarres, roulades et autre bousculades et le pogo des punks. C'est donc tout naturellement qu'elle a créé un lien dansé très visuel entre la bagarre des enfants et la fluidité de la danse en contact. Les enfants et les parents devraient adorer.

« Pogo » du Groupe Noces. Au Colisée à Biarritz, ce samedi 11 février, à 17 heures. 12 et 8 euros. Réservations au 05 59 22 20 21. À l'auditorium Ravel de Saint-Jean-de-Luz, ce dimanche, à 17 heures. 8 et 5 euros. Réservations au 06 35 16 25 91. 35 minutes. Dès 4 ans

Les deux danseurs de « Pogo » cheminent dans une forêt d'images projetées.

Les deux danseurs de « Pogo » cheminent dans une forêt d'images projetées. (photo dr)

Dokumentuaren akzioak