Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Danse avec Mikel Laboa

Dokumentuaren akzioak

Danse avec Mikel Laboa

Depuis lundi, le collège Manex Erdozaintzi Etxart accueille six danseurs de la Cie Dantzaz d'Errenteria. 24 élèves de la classe de 5e ont une semaine pour créer avec eux deux danses autour de l'oeuvre de Mikel Laboa, sous la direction de la chorégraphe Nathalie Remadi. Ce projet est mené en parallèle avec des élèves de l'école Maria Reina de Donostia.
Egilea
Justine Giraudel
Komunikabidea
Naiz
Tokia
Baxe Nafarroa
Mota
Albistea
Data
2015/01/15
Lotura
Naiz

L'oeuvre de Mikel Laboa dansée par les jeunes générations du Pays Basque. Ce projet est porté par la Cie Dantzaz (Donostia) et fait suite à sa création ''Txoriak zoroen itsasoa'', hommage au grand artiste Basque. Pour aller plus avant dans cette démarche, le Cie a répondu à ''Mugalariak'', le volet des actions de médiation artistique et de résidence menées dans le cadre de Donostia Capitale Culturelle 2016. En partenariat avec l'association organisatrice et la scène de Pays Baxe-Nafarroa, ils seront accueillis en résidence dans deux établissements du pays.

De part et d'autre de la Bidasoa

Le collège Manex Erdozaintzi Etxart de Larceveau et l'école Maria Reina de Donostia participent à cette action de médiation culturelle. Depuis lundi, chacun accueille en résidence six des douze danseurs de la Cie, ainsi qu'un chorégraphe.

Ils ont la semaine pour animer des ateliers danse avec les élèves d'une classe et pour créer deux pièces chorégraphiées autour de l'oeuvre de Laboa. Au terme de cette immersion, la présentation publique, ce samedi 17 janvier, des quatre créations sur la scène du Théâtre Egia de Donostia. L'occasion pour les élèves de se rencontrer et d'échanger sur cette expérience.

Expressions artistiques

Si trois des douze danseurs qui se rendront à Larceveau sont euskaldun, certains ne parlent que l'espagnol et d'autres sont originaires de différents pays européens : l'occasion pour les élèves de communiquer d'une manière différente, par le biais de la création et de l'expression artistique.

Les actions de médiation culturelle n'ont pas pour seul objectif de toucher les élèves des deux classes privilégiées. L'idée est que l'ensemble des collégiens puissent bénéficier de cette dynamique. Depuis le mois de septembre, le corps enseignant de Larceveau s'est approprié avec plaisir la redécouverte et la déclinaison de l'oeuvre de Laboa, chacun à sa manière, avec l'ensemble des classes. Ils pourront d'ailleurs assister à une représentation privée de leurs camarades artistes en herbe, vendredi après-midi.

Guz_jumelageculturel_10

Outre la création d'une danse en classe entière, seize élèves travaillent à une seconde chorégraphie, hors temps scolaires.         

Dokumentuaren akzioak