Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Dans le village souletin de Larrau, les rouges affrontent les noirs

Dokumentuaren akzioak

Dans le village souletin de Larrau, les rouges affrontent les noirs

Egilea
Clémence Labrouche
Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2010/01/09

Ce rituel souletin, l'un des mieux conservée de toutes les traditions, oppose deux bandes : les rouges richement habillés dont le plus célèbre est le zamalzain (mi-homme mi-cheval) exécutent des danses nécessitant d'être très bons danseurs. Les noirs plus paillards, sauvages, dansent d'une manière plus violente parfois même obscène.

Resserrer les liens sociaux

Dans une province qui se bat perpétuellement pour «retenir» ses enfants au Pays, cette tradition vise à ressouder les collectifs et remotiver les jeunes générations. Mais à Larrau, Johañes Etxebeste avoue «qu'il a été difficile de regrouper assez de jeunes». C'est seulement à la mi-novembre que les organisateurs ont réussi à distribuer tous les rôles.

Depuis, les rémouleurs et les hongreurs ont appris leurs textes, les Bohémiens qui dissertent sur l'actualité du monde ont peaufiné leur composition en mettant notamment la crise et le sommet de Cophenague à l'ordre du jour. Les Chaudronniers qui discourent sur les nouvelles des villages où a lieu la mascarade sont en concertation constante. Autant dire que les semaines qui précédent les mascarades, les Souletins font profil bas, essayant d'éviter tant bien que mal les chants nominatifs qui font aussi le succès de ces mascarades.

Cette année, par manque d'acteurs, pas de grandes nouveautés annoncées. Johañes plaisante toutefois «l'ours sera présent. S'il ne l'est pas à Larrau, où le sera-t-il ?». Les badauds remarqueront aussi le saut nouveau (bazterresak) concocté par Mixel Etchecopar et enfin la dernière chanson écrite par Robert Larrandaburu... Mais l'essentiel n'est de toute façon pas dans la nouveauté... En Soule, ce «vivre ensemble» l'emporte encore sur cette recherche sociétale maladive de nouveauté. A cause de la neige le premier rendez-vous est reporté au samedi 17 janvier.

p011_01.jpg

Dokumentuaren akzioak