Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Création prise au bond et au mot

Dokumentuaren akzioak

Création prise au bond et au mot

Le festival Xiru a débuté hier soir. Jusqu’à dimanche, les créations se succéderont en Soule avec, ce soir, le spectacle Pilotar(h)itza

Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2005/03/19

Ce soir, on restera dans un registre incendiaire avec une création pyrotechnico-musicale. Mais avant ce bouquet final d’une journée bien remplie, il sera question de mêler pelote et parole dans la grande création de l’année astucieusement intitulée Pilotar(h)itza.



Une création qui a bénéficié d’une résidence d’artiste à Mauléon et qui s’articule autour de Michel Iturria, joueur de pelote de Mauléon, ancien professionnel de Cesta Punta sur les Jai Alai des États-Unis. Autour de lui, pour souligner un geste gracieux comme la danse ou le rythme sec d’une pelote qui claque sur un mur, telle une parole qu’on se renvoie, deux Bertsulari improviseront, se renvoyant la balle de la conversation.Xabier Euskitze sera bien sûr inspiré par les parties de pelote qu’il commente déjà sur Euskal telebista, face à Xabier Amuriza, habitué à prendre la discussion au bond et déjà consacré à plusieurs reprises meilleur Bertsulari du Pays Basque.Entre ses allers-retours du verbe, le geste de Michel Iturria, orchestré par le chorégraphe et danseur basque Mizel Theret, cherchera à la grâce.Et puisque le geste du pilotari se fera danse, les musiciens s’en donneront à c¦ur joie sur l’air affûté de la Xirula de Mixel Etxekopar, de Jean-Christian Irigoyen, mieux connu sous le nom de Galtxetaburu, qui transportera son accordéon de gamarthe et la musique de sa Basse-Navarre, de Pierre Thibaud, gascon de gironde et percussionniste qui frappe les tambours de Gascogne et Pierre Visler, souletin de Montory qui, pour le spectacle, a enregistré des sons liés à ce monde de la pelote qu’il utilisera en direct.



Une première qui sera peut-être amené à tourner par la suite. Ce matin, sur le coup de 10h, la professeur de musique Angélique Fulin présentera son disque livre qui retrace l’aventure de la création 2001 de Xiru, d’après le conte de l’écrivain basque Joseba Sarrionandia. De bon augure pour asseoir un rendez-vous de création. De quoi fêter ça en tout cas, jusqu’à dimanche, dans un tourbillon musical qui, autour de Libarrenx, promet de savoureux instants de liberté en suivant le rythme imposé par les musiciens de rue et les comédiens.

Dokumentuaren akzioak