Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Charlotte Nopal s'envole pour l'opéra du Rhin

Dokumentuaren akzioak

Charlotte Nopal s'envole pour l'opéra du Rhin

La jeune Biarrote prépare son bac et s'apprête à intégrer le ballet prestigieux d'Alsace

Egilea
Olivier Bonnefon
Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2009/06/11

Rayonnante, Charlotte a travaillé également dans le studio du Forum avec Michèle, la soeur de Jean-Marc Marquerol, dans un registre plus contemporain, son enseignante ayant été danseuse au Ballet théâtre Joseph Russillo après une formation au Conservatoire supérieur de musique et de danse de Paris.

Le CV déjà bien rempli de la demoiselle, témoigne de sa passion et de ses talents. Elle a débuté la danse toute petite chez une figure de Biarritz, Jacqueline Arbo qui a vu passer des générations de petits rats.

« J'ai fait clairement le choix pour la danse au collège. Mais avoir le Bac, c'est important. Je me suis préparée depuis plusieurs mois, avec ma grande soeur », explique Charlotte Nopal qui a suivi tous les cours par correspondance via le CNED. Pour devenir élève de l'école du Centre chorégraphique Marquerol de Bayonne, puis de sa section de formation professionnelle Charlotte Nopal avoue avoir beaucoup travaillé. « C'est une discipline. On fait attention à tout. Forcément, six heures de danse par jour, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour les loisirs que je passe en famille, à la plage ou avec mes amies. »

Pour quoi s'exiler à Mulhouse ? « Parce que c'est une référence, surtout quand on débute. Mon rêve est de revenir à Biarritz, me produire au Temps d'aimer, travailler avec Thierry Malandain. »

Ce dernier a déjà repéré la talentueuse danseuse et l'a dirigé lors de résidences, comme en septembre 2008. Pour la création d'« Opus », la troupe a pu bénéficier, également d'une résidence dans le grand studio de la Compagnie de Thierry Malandain Ballets Biarritz.

Charlotte devant la Gare du Midi où elle répétait encore hier en résidence.( photo patrick bernière)
Charlotte devant la Gare du Midi où elle répétait encore hier en résidence.( photo patrick bernière)

Dokumentuaren akzioak