Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Ces bad boys qui font vibrer

Dokumentuaren akzioak

Ces bad boys qui font vibrer

Un spectacle riche en couleurs à la Gare du Midi de Biarritz.

Egilea
Manon Barthelemy
Komunikabidea
Sud Ouest
Mota
Albistea
Data
2012/03/06
Lotura
Sud Ouest

En deux temps trois mouvements, le public est averti et bientôt contaminé par l'énergie débordante des danseurs professionnels au corps d'athlète et dont la souplesse en a fait rêver plus d'une.

En 2007, le talentueux Rasta Thomas de son vrai nom Rasta Kuzma Ramacandra, décide de créer sa troupe. C'est ainsi que « Bad Boys of Dance » voit le jour au début du mois de juillet de la même année.

Du classique au commercial

Ancien danseur dans des compagnies aussi prestigieuses que l'American Ballet Theater ou le Kirov Ballet de Saint-Pétersbourg, Rasta Thomas a commencé sa carrière en apprenant les indispensables techniques et fondamentaux de la danse classique.

Il joue aussi bien le rôle de Basilio dans « Don Quichotte » que celui d'Albrecht dans « Gisèle ». Mais très vite, il se découvre une attirance toute particulière pour la danse contemporaine et voue un culte au célèbre danseur d'origine russe Baryshnikov ainsi qu'au roi de la pop, Michael Jackson. Les compagnies qu'il connaît ne lui suffisent plus.

Tubes pop et rock

Il veut créer son propre style, mêler les genres et surtout dépoussiérer une discipline que les jeunes imaginent ennuyeuse, réservée aux riches et aux personnes âgées. Il rêve de faire connaître son art au plus grand nombre et surtout aux jeunes. C'est pour cette raison que « Rock The Ballet » revisite les tubes pop et rock qui ont fait la gloire des années 80 à nos jours.

De U2 à Lenny Kravitz, en passant par Cold Play et Queen sans oublier Prince et Michael Jackson, Rasta Thomas choisi des morceaux que tout le monde est susceptible de connaître.

Repéré par le célèbre producteur Mel Howard, lors d'une des premières représentations de « Rock The Ballet » dans une petite salle de Broadway, le show a pris une dimension internationale et connaît un succès dont même son auteur ne finit pas de s'étonner.

Rasta Thomas s'est entouré de sa femme Adrienne Canterna, elle-même danseuse, et de jeunes talents américains et canadiens, formés eux aussi au classique. Tous ont le diable au corps et évoluent dans des décors aussi dynamiques que flashys. Leur but est d'amuser, divertir et séduire en mêlant classique, capoeira, hip-hop et acrobaties.

En France pour trois semaines, ils débuteront leur tournée au Casino de Paris et seront à la Gare du Midi à Biarritz le 8 mars à 20 h 30. Réservations au 05 59 59 23 79 ou sur www.biarritz.fr

Rasta Thomas a inventé un nouveau genre le « rock classique ».

Rasta Thomas a inventé un nouveau genre le « rock classique ». (photo dr)

Dokumentuaren akzioak