Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Bihar Herri ce soir débute avec Xiberoa

Dokumentuaren akzioak

Bihar Herri ce soir débute avec Xiberoa

Egilea
Jean Sébastien Mora
Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2008/11/07

Le spectacle Pilotar(h)itza en 2e partie est un spectacle hybride chargé de poésie et d'esthétisme. Comme son nom l'indique, le spectacle est inspiré par la pelote basque. Mais c'est le «jeu» comme pratique culturelle fondamentale humaine qui constitue la trame de cette mise en scène étonnante et riche.

Tout est musique

Le spectacle très composite est profondément ancré dans l'esprit du festival Xiru qui l'a vu naître. Le danseur miarritzar Michel Théret et Michel Iturria, joueur de Cesta Punta, déambule sur scène avec une chorégraphie aérienne et évoquant les gestes techniques de la pelote.

La poésie improvisée des deux jeunes bertsulari Xan Alkhat et Joanes Etxebarria fait également irruption dans le spectacle.

De leur côté, proche de la performance artistique, les musiciens Michel Etxekopar et Christian Irigoyen mais aussi les extraits sonores de partie de pelote de Pierre Vissler, démontre à nouveau «que tout est musique» et que l'art et la poésie sont éphémères.

Un spectacle proche à beaucoup d'égard du cirque contemporain, que les jongleries de Pierre Thibaud viennent renforcer. Son univers circassien traverse le monde de la danse et l'atmosphère musicale, il amène une dimension légère, qui n'est en rien une démonstration de prouesses, mais plutôt l'expression physique d'émotions vraies.

En première partie, Ana Non inspiré du roman d'Agustin Gomez Arcos, a été créé pour Etxebarre 007. Ce spectacle se veut universel, sans référence de lieu et de temps. Il met en scène avec simplicité, sobriété et ce, grâce à trois danseuses, une chanteuse et un musicien.

Ils nous racontent l'histoire d'Ana Paucha qui, âgée de soixante-quinze ans, décide d'entreprendre un dernier voyage à pied. Un spectacle écrit par Nicole Lougarot qui a réellement souhaité «traiter de manière contemporaine et transversale» la trame de l'écrivain andalou, tout en faisant une place au chant souletin et à une approche traditionnelle de la danse.

Ana non et Pilotar(h)itza

Ce soir Théâtre du casino Biarritz

15-10-5 euros à 20 h 30

p018_001.jpg

Dokumentuaren akzioak