Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Bi Harriz Lau Xori dévoile son programme et se prépare à ouvrir les festivités

Dokumentuaren akzioak

Bi Harriz Lau Xori dévoile son programme et se prépare à ouvrir les festivités

Egilea
Carole Suhas
Komunikabidea
Le journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2011/03/18
Lotura
Le journal du Pays Basque

Ainsi, la programmation pour l'année 2011 ne déroge pas à la règle. Les réjouissances seront entamées par le Théâtre des Chimères qui présentera ses deux dernières créations. La première à être proposée, Baba zango horiak, est une pièce jeune public entièrement en euskara, adaptée de la pièce française de Catherine Zambon Sissi pieds jaunes par Txomin Héguy pour la traduction et par Hervé Estebeteguy pour la mise en scène.

Ce dernier est bien conscient «du défi que représente une pièce pour enfants entièrement en euskara, d'autant plus que très peu de structures acceptent un tel dispositif». Baba zango horiak est une histoire de racine, de culture et de partage. C'est l'apprentissage et le dépassement de ses propres difficultés grâce à celles de l'autre. C'est aussi et surtout un questionnement sur notre vision de l'autre, de cet «étranger» qui effraye parfois.

Les Chimères présenteront ensuite Osaba Vania, pièce bilingue adaptée de l'Oncle Vania de Tchekhov. Bilingue car les acteurs alternent l'euskara avec le français, chaque langue étant traduite par des surtitrages projetés durant la représentation. Osaba Vania concentrent des «scènes de la vie de campagne en quatre actes», comme l'indique son sous-titre, c'est-à-dire qu'elle relate les intrigues, disputes et chamailleries d'individus aux destins suspendus entre l'illusion de leurs désirs et la solitude implacable de leurs existences. La mise en scène de Jean-Marie Broucaret a été retravaillée depuis la première représentation de la pièce, maintenant raccourcie de vingt minutes.

Suite musicale

La musique n'est pas en reste dans cette programmation éclectique et divers temps forts sont prévus. Le premier : la projection d'un film documentaire sur le rock basque, construit à partir de nombreuses images d'archives et d'entretien, suivi d'un débat avec le réalisateur Eric Zapirain et Anje Duhalde, musicien et témoin de cette période musicale enragée.

Bi Harriz Lau Xorri poursuit dans la foulée avec la présence de Sorkun, omniprésente sur les scènes de rock basque de ces dernières années, qui a joué pendant longtemps avec Fermin Muguruza et qui vient cette fois à Biarritz avec un concert en acoustique inédit en Iparralde. A ses côtés, les farfelus Portugais d'Oquestrada, inventeurs du «tasca beat», qui mélangent musique traditionnelle fado et musique des immigrés du Calvaire* et donnent un swing de troquet portugais.

Le collectif Soinumapa.net et sa carte sonore installée à la médiathèque enregistrera quant à lui les sonorités biarrotes pendant cette semaine festive. Le butin amassé sera dévoilé tous les jours sur Euskadi Irratia et Gure Irratia, mais aussi lors d'un concert radio unique, à condition de venir avec sa propre radio.

Final chorégraphié

C'est la danse qui viendra poser un pas final à ce festival, avec la création Euripean de Mizel Théret et Johanna Etcheverry, pour un diptyque autour du makila, qui, «dans notre désir de vivre debout, peut nous supporter ou nous entraver» comme l'explique Mizel Théret lui-même. Pour ce travail, Johanna est partie de la même matière gestuelle que Mizel, mais en la réadaptant totalement, pour une chorégraphie à deux identités et deux couleurs.

Bi Harriz Lau Xori et la création artistique, une grande histoire d'amour.

* Immigrés venant des pays anciennement colonisés par le Portugal et ayant connu la guerre.

 

PROGRAMME

Mardi 22 mars

10.00 : La carte sonore du collectif Soinumapa.net arrive à la médiathèque jusqu'au 26 mars. A retrouver toute la semaine entre 9 heures et 10 heures sur Euskadi Irratia et Gure Irratia.

Mercredi 23 mars

16.00 : Baba zango horiak, par le Théâtre des Chimères. Théâtre pour enfants dès 7 ans.

Colisée. prix unique : 12 euros.

Jeudi 24 mars

20.30 : Osaba Vania par le Théâtre des Chimères. Au Casino municipal. Prix unique : 12 euros.

Vendredi 25 mars

18.00 : Salda badago, documentaire sur le rock basque, suivi d'un débat.

A l'auditorium de la médiathèque. Entrée libre.

20.30 : Concert de Sorkun et de Oquestrada à la Gare du Midi.

De 12 à 20 euros.

Samedi 26 mars

17.00 : Radio-concert unique avec le Collectif Soinumapa.net dans les jardins de la médiathèque. Condition : amener sa propre radio.

Dimanche 27 mars

20.30 : Création Euripean de Mizel Théret et Johanna Etcheverry. Chorégraphie autour du makila. Au Colisée. De 12 à 18 euros.

p011_01.jpg

Dokumentuaren akzioak