Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Ballet Biarritz donne le change au Junior Ballet

Dokumentuaren akzioak

Ballet Biarritz donne le change au Junior Ballet

Trois jours de danse à Biarritz qui accueille le Conservatoire de Paris

Komunikabidea
Le Journal de Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2007/05/11

A Biarritz, c’est naturellement l’association Biarritz culture qui reçoit, comme un avant-goût du Temps d’aimer.Et le Centre chorégraphique National Ballet Biarritz qui donne le change.De retour de tournée, Ballet Biarritz présentera Ballet Mécanique ce samedi 12 mai à 21h et le dimanche 13 mai à 17h, à la Gare du midi.Autour de ces représentations, Biarritz culture et Ballet Biarritz organisent ensemble des rencontres dansées, Master Class, représentations scolaires, spectacles de fin d’année de la classe danse du Lycée Malraux et même rencontre autour du film Dunia mercredi dernier au Royal (lire édition d’hier).

De la prestation du Junior Ballet, on attend un déploiement de technique et des ¦uvres qui mettent en scène idéalement la jeunesse de cette prestigieuse formation et la poésie sans laquelle la technique n’est rien.Du Ballet Biarritz, on attend une démonstration de qualité.A l’heure où le chorégraphe Thierry Malandain est nominé aux Benois de la danse pour L’envol d’Icare, monté à l’Opéra de Paris il y a peu, le chorégraphe du Ballet Biarritz a choisi de débuter son programme par plusieurs extraits du ballet Le sang des étoiles, dans une constellation des danseurs.Thierry Malandain proposera ensuite trois monologues inspirés de La mort du cygne de Camille Saint-Saëns.Trois cygnes comme trois femmes venues du ciel, allant sur la terre rendre leur dernier souffle avant de s’incarner dans un nouvel envol. Un moment de grâce pure pour trois monologues chargés de maints symboles dont celui de la lumière. Le final sera ce Ballet Mécanique de George Antheil le compositeur américain passionné par les sonorités industrielles. Un décor dépouillé où les danseurs s’affrontent comme dans un ring délimité par quatre barres, que le chorégraphe biarrot a finalement choisi d’ouvrir sur un pré carré de nature, comme un retour à une autre ¦uvre révolutionnaire, le Sacre du Printemps de Stravinski. Samedi, dans le cadre de la journée Culture&handicap, la Compagnie Symbiose et Danse dirigée par Anne-Marie Larrebat ouvrira le spectacle avec des extraits de son répertoire.

Dokumentuaren akzioak