Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Bal au Temps d’Aimer : Biarritz parie"Kitsch ou double"

Dokumentuaren akzioak

Bal au Temps d’Aimer : Biarritz parie"Kitsch ou double"

Le festival biarrot propose un bal très "Kitsch", mené de main de maître par Myriam Naisy

Komunikabidea
Le Journal
Mota
Albistea
Data
2004/09/06

Parmi les trois activités du "Festi-bal" de Biarritz, il en est une qui "flash" un peu plus, faisant rejaillir des souvenirs pas si lointain. A la suite de son spectacle "3 Petits Secrets" avec la compagnie qui porte son nom, la chorégraphe Myriam Naisy, propose un bal plutôt Kitsch, jeudi prochain. Habits colorés et accessoires démodés de sortie, Biarritz enfile son pantalon à pattes "d’èfs" le temps d'un bal ou les flash-back et la musique rétro feront "oublier les tracas de la rentrée" assure la chorégraphe.



Les débutants sont bien sûr les bien venu, d'autant plus qu'ils ne viendront pas au bal sans quelques conseils et cours sur l'art de se déhancher comme autrefois. Pour préparer les futurs stars du "Dance Floor", la chorégraphe et ses danseurs que sont Audrey Hector et Nicolas Maye, proposent en effet un atelier d’apprentissage mardi prochain. "je leur apprendrai quelques petites danses, parfois rigolotes" annonce Myriam Naisy qui se dit "très heureuse de faire du bal". Il faut reconnaître que son quotidien se doit d'être un peu plus sérieux.



Cette femme, interprète au Grand Théâtre de Genève et qui "sait s’amuser" dans la vie privée fait preuve d’une rigueur absolu quand il s’agît de son travail avec la compagnie Hélice. "Ce moment de divertissement" qu’est le bal, devient donc un exutoire pour cette artiste qui s’amuse déjà de "pouvoir danser sur les musiques de nos parents".





Timidité des hommes





L’invitation à la danse est donc lancé, pour les femmes mais aussi les hommes "qui n’osent pas assez souvent franchir le pas" aux yeux de la chorégraphe. Elle espère en outre que la représentation de son spectacle, précédant le bal, incitera le public à monter sur les planches. Un spectacle où l’on peut apprécier les performances artistiques de deux danseurs qui finissent par une chorégraphie en duo. "Je remarque que les couples se prennent la main dès qu’il aperçoivent un duo sur scène, alors il ne reste plus qu’à les inviter à rentrer dans la danse", constate Myriam Naisy.

"Porte du garage" de Trenet ou encore "Mexico" de Mariano sont d’or et déjà au programme. Par ailleurs deux autres bals, plus "classiques" sont organisés dans le cadre du Temps d’Aimer. Le premier qui se tiendra demain au Parc Mazon et animé par Gérard Luc se veut avant tout populaire. Le deuxième, sur le thème de la Renaissance, sera l’occasion de Pavanes, Gaillardes et autres Courantes, samedi prochain au casino municipal.

Dokumentuaren akzioak