Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka Avec la création Jauregitik, le groupe Ezpela investit avec grâce la scène biarrote

Dokumentuaren akzioak

Avec la création Jauregitik, le groupe Ezpela investit avec grâce la scène biarrote

Egilea
Clémence Labrouche
Komunikabidea
Le Journal du Pays Basque
Mota
Albistea
Data
2010/05/21

En 2009, pour fêter les 60 ans du groupe, les danseurs Ezpela s'étaient réunis dans le berceau de l'association pour offrir aux villageois un véritable feu de joie. Comprenant toutes les personnes qui ont fait partie de l'association, le groupe Ezpela monte alors sur scène avec 150 participants !

Un an plus tard, la «petite» troupe se retrouve sur la scène biarrote pour partager cette véritable passion pour la danse. «Jauregitik est une création montée pour les 40 ans d'Ezpela. Elle réunit trois générations de danseurs du groupe» raconte Virginie Ipharaguerre, Présidente d'Ezpela.

Au-delà des retrouvailles, les générations antérieures éprouvent un sentiment de plénitude teinté d'un sentiment de découverte. La jeune femme explique : «Les danseurs sont contents de se rencontrer. Ils éprouvent un réel plaisir à danser les danses traditionnelles ensemble et pour les plus `expérimentés', c'est aussi l'occasion de découvrir des danses qu'ils ne connaissaient pas auparavant».

Des costumes d'époque

Pour ce grand rendez-vous, pas question de plaisanter avec les costumes. Si certains costumes dont ceux des laminak ont été confectionnés par les couturières chevronnées d'Espelette, chapeautées par Olivia Ipharaguerre, d'autres costumes «d'époque» ont été loués pour l'occasion. Les organisateurs de la pastorale Camou-cihigue ont enfin prêté certains de leurs costumes. Autant dire que Jauregitik allie la prouesse artistique à la qualité mythologique et historique.

Côté histoire justement, la création prend sa source au château d'Espelette avant de transporter le spectateur «vers d'autres horizons où se croisent personnages réels et mythologiques». Les musiques d'ici et de là-bas apportent alors une note d'originalité supplémentaire au spectacle.

Courrez les voir danser !

Si dans les coulisses, les danseurs sont fin prêts, comme tout artiste qui respecte le public auquel il s'adresse... le premier invité du spectacle s'appelle Monsieur Trac !

Mi-amusée, mi-angoissée, Virginie Ipharaguerre raconte : «de danser à la Gare du Midi rajoute, c'est certain, un stress supplémentaire. Le stress est encore plus présent ces derniers jours, à l'approche du spectacle». Stress ou pas, le cadre de la Gare du Midi s'avère quasi idyllique pour les spectateurs et cette représentation de danses basques emprunts de traditionnel et de contemporain laisse augurer d'une excellente soirée biarrote.

Tarifs : en prévente : adulte : 12 euros/ enfant : 5 euros. Sur place : adulte : 15 euros. Points de vente : Les Colonnes (Biarritz), le bar des Pyrénées (Bayonne), l'Office du tourisme (Espelette), le bar Lizar (Baigorri), Pagola (St Palais).

p010_ph01_cul.jpg

Dokumentuaren akzioak