Hemen zaude: Hasiera Hemeroteka 50 souris et une Boum avec Nathalie Pernette

Dokumentuaren akzioak

50 souris et une Boum avec Nathalie Pernette

Egilea
Séverine Sannom
Komunikabidea
Sud Ouest
Tokia
Biarritz
Mota
Albistea
Data
2011/02/12
Lotura
Sud Ouest

Un bac transparent de 50 centimètres de haut est installé au milieu d'une scène. Tout autour, des coussins. Des enfants les investissent. Quand Nathalie Pernette fait son entrée au théâtre des Chimères, en ce vendredi matin, c'est d'abord seule. Mais des bruits étranges émanent de cinq sots disposés derrière elle. D'un coup, elle en saisit un et s'approche de plusieurs enfants pour montrer ce qu'il y a à l'intérieur : des souris ! Après son solo, qu'elle interprète avec l'une d'entre elle, dénommée « Neige », la danseuse, qui incarne un personnage maléfique aux ongles acérés, libère tous les animaux. 50 souris envahissent le plateau, sous les cris affolés du public. La danseuse poursuit son ballet, aérienne et d'une incroyable grâce.

Ce spectacle, baptisé « Animale », qui sera présenté ce matin à l'occasion du Temps des mômes, a été imaginé il y a cinq ans déjà. « Dans mes spectacles, je me suis fréquemment inspirée des animaux pour mes chorégraphies. La manière qu'ils ont de se mouvoir m'a toujours fascinée, confie-t-elle. Un jour, un peu lassée par les humains, j'ai eu envie qu'un animal devienne carrément mon partenaire », assume la femme jusqu'au-boutiste.

Souris porteuses d'émotion

À l'étape du casting, plusieurs candidats se sont bousculés à la porte de son esprit créatif. « J'ai pensé à l'éléphant, mais j'avais peur de me faire écraser », plaisante celle qui a toujours le sourire aux lèvres. Puis viennent le chat et le chien, « mais c'était un peu trop familier ».

Lorsqu'elle se rend dans une animalerie, un peu en manque d'inspiration, la vue de souris et de rats lui donnent, a contrario de nombreuses personnes, un nouveau souffle. « Je me suis dit qu'avec l'imaginaire qu'il y a autour de ces animaux, associés à la nuit, et aux vampires, il y aurait forcément de quoi susciter de l'émotion chez le public », dit-elle, enthousiaste.

Mais la chorégraphe suisse, en quête perpétuelle de renouvellement et de challenge, se lance un défi : danser avec 50 souris ! Cette idée en tête, Nathalie Pernette a passé du temps à étudier ces animaux au sein de l'Institut Curie, à Paris, d'où elle a tiré des observations utiles à la composition de son ballet. « J'ai remarqué que les souris ont peur du vide. Donc, j'ai pu savoir que je pouvais mettre une souris sur moi, sans qu'elle saute ou qu'elle tombe et qu'elle se baladerait. À partir de ça, j'ai composé le duo », confie l'artiste.

Une Boum à ne pas manquer

Et si la danseuse a pu montrer son spectacle plus de 230 fois, sans écraser un seul petit animal, c'est parce qu'elle a étudié leurs comportements et composé les chorégraphies à partir de leur réflexe.

Avec « Animale », les deux autres spectacles « Pedigree » et « Le passage » forment un triptyque autour du thème des animaux « et des rapports hiérarchiques qu'on entretient avec eux ».

Un sujet qui ne quitte plus Nathalie Pernette, en cours d'achèvement de son nouveau ballet « La peur du loup ». Des œuvres qui tranchent avec les créations plus urbaines ou inspirées du quotidien qu'elle a pu faire par le passé. Lors de son premier passage à Biarritz, en 2002, pour Le Temps d'Aimer, Nathalie Pernette présentaient « Le Sacre du Printemps » et « Suites », deux œuvres plus « humaines » dont l'énergie émanait de la complicité entre musiciens et danseurs.

Lors de la Boum qu'elle anime aujourd'hui, pour le Temps des Mômes, rien à voir non plus avec les animaux. « C'est un stage ludique avec des ateliers d'improvisations et des propositions diverses de danses sur des musiques allant du jazz à du folklore bizarre », prévient la chorégraphe, qui sera accompagnée de deux danseurs.

Si avec Nathalie Pernette, la fantaisie est toujours au rendez-vous, « l'important reste de s'amuser avec la danse, de libérer les corps et les imaginaires ! »

« Animale » est présentée aujourd'hui, à 11 heures, au théâtre des Chimères/Les Découvertes (Tarif unique de 12 euros). La Boum a lieu à 15 heures, à la Négresse, au restaurant le Rincon Habanero (entrée libre, dès 5 ans).

 Le spectacle « Animale » de Nathalie Pernette a été joué plus de 230 fois.  PHOTO stephan girard

Le spectacle « Animale » de Nathalie Pernette a été joué plus de 230 fois. PHOTO stephan girard

Dokumentuaren akzioak